14 septembre 2012

Les femmes

Regarde comme elles se complaisent les gentes dames à cier pour tout et pour rien,
comme elles sont solaires et puériles,
comme elles ont cette flamme divine,
lorsque je me demande ce qu'elles feront demain.

Je leur place une rose , une belle rose dans les cheveux,
et elles rient aux éclats comme les orphelins aliénés,
comme la citadelle que je n'ai pas encore briser,
rien ne me touche rien ne m'émeut.

Elles courent après les cigales qui sautent sur les acacias,
comme si l'innocence du monde,
avait atteint ces nymphes fécondes,
je les contemple et je reste coi.

Posté par azawad à 15:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Les femmesRegarde comme elles se complaisent les

Poster un commentaire